1 5 7 6 6 5

Nombre de camping-car réservés

Australie

Durée de location moyenne
Janvier11 jours
Avril10 jours
Juillet11 jours
Octobre12 jours
Prix moyen de location pour les 2 berth
Janvier$224
Avril$187
Juillet$238
Octobre$219

Top Australie Marques

Tassie Motor Shack Rentals

Excellent, 96%
10+ avis voyageurs
Star RV Australia

Très Bien, 86%
10+ avis voyageurs
Britz Campervan Rentals

Très Bien, 85%
100+ avis voyageurs
Spaceships AU

Très Bien, 83%
10+ avis voyageurs
Maui Motorhomes AU

Très Bien, 82%
20+ avis voyageurs

Pourquoi réserver avec nous?

  • Garantie des prix les plus bas
  • Marques célèbres et flottes locales
  • Véritables évaluations de clients réels
  • Locations en sens unique disponibles
  • Service clientèle ouvert 7 jours sur 7
  • Plus de 150.000 clients nous font déjà confiance

Emplacements privilégiés à Australie

Adélaïde 1446 offres en direct
Brisbane 404 offres en direct
Darwin 50 offres en direct
Devonport 15 offres en direct
Newcastle 5 offres en direct
Hobart 1 offres en direct

More Articles

Select Country

Louez un camping-car depuis votre mobile

Phone App

Téléchargez gratuitement l'App de Motorhome Republic!

iPhoneAndroid

Au pays des kangourous : parcourir les routes de l’Outback australien

Voyage au cœur de l’Outback

Nous avons demandé à Allan Whiting de l’agence Outback Travel Australia quelques conseils pour traverser cette région désertique en camping-car, et celui-ci a été plus que généreux en la matière ! La grande connaissance d’Allan en matière de véhicules tout-terrain et de périple en terrain hostile en fait un expert sur le sujet. Lisez notre article et découvrez comment devenir un vrai « Crocodile Dundee ». L’une des plus belles et plus arides régions du monde vous invite à l’aventure.

Alan Whiting

Commençons par tout ce qui concerne la survie basique dans l’environnement hostile qu’est le Red Centre. Les trois principes les plus importants sont les suivants : autonomie, sécurité et distance avec les animaux. Remplissez votre véhicule avec tout ce dont vous pourriez avoir besoin, soyez préparé à n’importe quelle situation, restez attentif à la vie sauvage, et globalement prudent dans votre entreprise de traversée du désert.

Uluru
 

Survivre dans l’Outback : être autonome

Les voyageurs internationaux s’attendent généralement à traverser des villes tout au long de leur trajet, régulièrement, et à pouvoir compter sur une éventuelle assistance médicale ou technique à toute heure du jour, chaque jour de la semaine, au moins via téléphone mobile. Ils s’attendent généralement aussi à croiser d’autres voyageurs. Mais ces conditions ne s’appliquent pas dans l’Outback : il est possible de rouler des heures, voire des jours, sans rencontrer âme qui vive.

Les réseaux de téléphonie mobile n’atteignent pas ou peu les zones éloignées des villes et des autoroutes à quatre voies, et de nombreuses petites villes ne disposent pas de couverture mobile. On ne peut pas compter sur son téléphone portable sur les routes et les chemins, à moins de se trouver à quelques kilomètres de distance d’une ville de taille moyenne.

Outback australien

Ainsi, pas de réseau et pas de civilisation : comment s’y prendre ?
  • Si vous comptez voyager dans les coins les plus reculés durant plusieurs semaines, louez un téléphone par satellite. La plupart des agences de location de véhicules peuvent s’en charger pour vous. En plus de ça, préparez-vous à être complètement autonome, en emportant le maximum de provisions : double ration pour tout le monde. Une trousse de secours, des litres d’eau et de la nourriture pour plusieurs jours sont primordiaux.

Survivre dans l’Outback : rester en sécurité

La plupart des personnes que vous rencontrerez dans l’Outback y sont pour les mêmes raisons que vous : profiter des grands espaces. Cependant, on peut y croiser, comme partout, des individus « louches ». Prenez quelques précautions si vous décidez de passer la nuit sur le bord de la route.

Si vous campez loin d’un emplacement urbain, la meilleure solution est de vous installer sur un de ces campings routiers où d’autres voyageurs se seront également arrêtés pour la nuit. L’autre solution est de se mettre juste en dehors de la route, là où aucun véhicule ne pourra voir vos phares ou votre feu de camp.

Si vous comptez voyager loin de toute civilisation, vous devrez au préalable avertir quelqu’un de vos destinations et dates de voyage. Prévenez la police de votre ville de départ et faites-vous connaître auprès de la police de votre ville d’arrivée.

De cette façon, si vous n’êtes pas arrivé dans les deux jours après la date prévue, la police peut partir à votre recherche. Les policiers australiens sont très amicaux (à moins que vous ne dépassiez les limitations de vitesse) et sont habitués à secourir les voyageurs.

Quoiqu’il arrive, NE QUITTEZ JAMAIS VOTRE VÉHICULE. De nombreuses personnes ont pu mourir déshydratées, parties à la recherche d’aide, errant le long des cuisantes routes. Assommé par un soleil brûlant et sans eau, on peut y périr en une journée.

Alors que faire si vous êtes perdu ou bloqué ?
  • Faites signe à chaque véhicule qui passe et faites part de votre problème. Quelqu’un viendra à votre secours, mais il est possible d’être coincé sur le bord de la route pendant plusieurs jours.

Ces informations peuvent paraître effrayantes, mais nous avons entendu plus d’une fois le récit de la mort de voyageurs au cœur de cette région hostile. Vous vous devez d’être au courant de tous les risques encourus.
 

Survivre dans l’Outback : ne pas s’approcher des animaux

La spectaculaire vie sauvage australienne peut être une menace pour les voyageurs de l’Outback, et ce, de trois manières différentes.
 
Accidents de la route
  • Le kangourou et l’émeu sont les deux symboles nationaux de l’Australie, mais ils représentent également un danger pour les conducteurs.

Kangourous

  • Les kangourous traversent les routes de campagne en bondissant, en particulier au crépuscule et pendant la nuit, et sont de fait tués en grand nombre. Ceux-ci sont lourds et peuvent endommager considérablement un véhicule. Ces marsupiaux peuvent même finir à l’intérieur du véhicule en traversant le pare-brise lors du choc !
  • Évitez de rouler en soirée ou la nuit. Si vous n’avez pas le choix, conduisez lentement, 60 km/h maximum, afin de pouvoir éviter toute éventuelle collision. Conduire la nuit à 100 km/h vous fera à coup sûr rentrer dans un kangourou tôt ou tard.
  • Les émeus sont actifs le jour et ont un comportement imprévisible. Si vous voyez des émeus le long de la route, ralentissez et dépassez-les à vitesse de piéton.
  • Les troupeaux de bétail représentent autant de risques sur les routes qui ne comportent pas de barrières. Ralentissez au maximum à leur approche.

Vénéneux et mortel

serpent


  • L’Australie abrite parmi les plus dangereux serpents et araignées de la planète, et ceux-ci ne nous apprécient pas plus. Si vous vous tenez éloigné, ils ne viendront pas vous embêter.
  • Pour ce faire, ne vous promenez pas dans les hautes herbes où les serpents peuvent se cacher, et ne ramassez pas du bois sans regarder attentivement.
  • Si vous vous retrouvez face à un serpent, arrêtez-vous et reculez doucement afin que le serpent ne se sente pas menacé par votre proximité. Vous ne devez chasser ou essayer de tuer un serpent sous aucun prétexte, non seulement car ils sont une espèce protégée mais aussi parce que ses chances de gagner sont plus élevées que les vôtres !
  • Si par malheur vous étiez mordu par un serpent ou une araignée, suivez ces conseils de survie dans l’Outback.
 
Inquiétudes aquatiques
  • L’Australie est aussi célèbre pour abriter de dangereuses créatures marines. On trouve des requins le long de toutes les côtes, et les crocodiles pullulent dans les eaux côtières et intérieures des zones tropicales.
  • Les endroits les plus sûrs pour nager dans l’océan sont les plages surveillées (la plupart d’entre elles sont gratuites). Les sauveteurs surveillent l’eau et activent une alarme si un requin pointe le bout de son aileron. Vous pouvez repérer les plages qui disposent d’une patrouille de surveillance grâce aux drapeaux rouges et jaunes qui délimitent les zones de baignade. Nager en dehors de ces balises ou sur les plages non surveillées est à vos risques et périls : plusieurs personnes chaque année se noient emportées par le courant, tandis que d’autres meurent ou sont blessées par un requin.
  • Dans les zones tropicales et à l’intérieur des terres, on ne trouve pas ou peu de requins, mais des crocodiles. Ces impressionnants reptiles nagent tant dans l’océan que dans les criques, trous d’eau et embouchures de rivière. Le seul moyen de se baigner dans ces régions est d’aller à la piscine, en ville ou à l’hôtel !
  • Ne campez ni sur les plages, ni sur les berges des criques, ni au bord des billabongs (étendues d’eau) des régions où les crocodiles sont présents : l’une des techniques d’attaque du crocodile consiste à se cacher dans l’eau et à surgir sur la rive pour attraper sa proie, l’attirer dans l’eau et la noyer. L’attaque ne prend que quelques secondes et il est généralement impossible d’en réchapper.

Crocodile

Autre créature dangereuse : la cuboméduse d’Australie, autrement nommée « piqueur marin » (stinger). Ces méduses flottent dans l’océan et laissent traîner autour d’elles des tentacules venimeux. Certaines méduses possèdent un venin douloureux mais relativement inoffensif, tandis que d’autres en diffusent un mortel.

Il est courant de porter une combinaison anti-méduse lors des séances de plongée sur les récifs de corail. Cette fine combinaison empêche le venin d’entrer en contact avec la peau. Les plages surveillées disposent d’informations actualisées sur ces méduses, mais en dehors de ces zones, vous ne pourrez compter que sur vous-même.

Une fois que vous êtes au point niveau survie, vous pouvez envisager l’aspect routier de votre traversée de l’Outback : après tout, cela représente la majeure partie de ce voyage ! Voici quelques conseils d’Allan sur la prudence et le comportement à adopter au volant en Australie.
 
Traversée de gué

Conseils essentiels pour conduire en Australie

Premièrement, voyons les conseils basiques du voyage sur les routes australiennes:
  • Le volant se trouve du côté droit du véhicule et l’on roule du côté gauche de la route. Ceci semble évident sur les autoroutes fréquentées, mais moins sur les routes étroites ou les chemins de terre qui ne disposent pas de panneaux de signalisation. On est tenté d’oublier quand on ne croise jamais personne pendant des heures. Notez ces indications et collez-les sur votre volant !
  • Vous pouvez circuler avec un permis de conduire étranger (s’il est en anglais) pendant trois mois, mais au-delà de cette période, il vous faudra obtenir un permis d’un État australien. Si votre permis n’est pas en anglais, il vous faudra faire la demande d’un permis de conduire international avant votre voyage.
  • Les distances et limitations de vitesse se font en kilomètres et km/h. Les limitations sont généralement plus sévères qu’en Europe, et la police australienne ne tolère aucun dépassement. Les amendes sont lourdes et conduire à 30 km/h au-dessus de la vitesse autorisée peut vous envoyer en prison, alors prudence !

Attention aux kangourous

Ne conduisez pas si vous avez bu de l’alcool : cela constitue une autre infraction qui peut également vous faire emprisonner.

Tous les passagers d’un véhicule doivent attacher leur ceinture de sécurité, au risque de voir le conducteur obtenir une amende.
 

Routes nationales

L’Australie est aussi large que l’Europe et aussi vaste que les États-Unis, mais la majorité des 24 millions d’Australiens vit à l’est de l’axe nord-sud que forme la chaîne de montagnes qui s’étend du Queensland septentrional à l’État de Victoria, ainsi que le long des côtes. Le réseau de routes intérieures n‘est donc pas très bien développé. De grandes routes goudronnées suivent le littoral et traversent l’État d’Australie-Centrale, mais celles de l’Outback sont généralement non pavées.

Lors de la préparation de votre voyage, il est primordial de savoir que l’autoroute Highway One est une route goudronnée qui fait le tour du pays. Les axes routiers suivants sont également goudronnés : 
  • Stuart Highway qui suit un axe nord-sud depuis Port Augusta en Australie-Méridionale jusqu’à Darwin dans le Territoire du Nord
  • route depuis Sydney, Brisbane, Rockhampton, Townsville et Cairns, jusqu’à l’ouest du Queensland et le Territoire du Nord
  • route de Darwin au parc national de Kakadu et Broome en Australie-Occidentale
  • la plupart des sites touristiques autour d’Alice Springs

Cependant, même sur de telles routes, les distances d’un point de ravitaillement en essence, eau ou nourriture peuvent être très longues. La plupart des magasins d’alimentation de l’Outback et des stations-essence sont fermées la nuit.

Les véhicules de location ont généralement des restrictions quant aux routes sur lesquelles ils peuvent rouler. Vérifiez que le vôtre peut parcourir des routes non pavées avant de planifier votre voyage. Des permis sont nécessaires pour voyager à travers les territoires des tribus aborigènes de certaines régions reculées.

Si vous n’avez pas ou peu d’expérience de conduite sur route non pavée, imaginez que vous roulez sur une route verglacée : l’adhérence y est faible et vous devez éviter que votre véhicule ne glisse. Les routes de gravier australiennes sont comme  « ondulées », striées d’ornières causées par les pneus des véhicules sur sa surface meuble. Ces irrégularités peuvent être plus ou moins profondes.

camping-car Apollo


La meilleure vitesse à adopter sur des routes de gravier se situe autour de 70-80 km/h : les irrégularités de la route s’en trouvent un peu atténuées. Néanmoins, les profondes ondulations doivent être parcourues à 40 km/h maximum. Trouvez la vitesse la mieux adaptée à votre véhicule et ne vous précipitez pas !
 
Principaux axes non pavés :
  • Gibb River Road dans la partie nord de l’Australie-Occidentale
  • Great Central Road qui relie les terrains aurifères d’Australie-Occidentale à Uluru (Ayers Rock)
  • Tanami Road qui va d’Alice Springs à Halls Creek en Australie-Occidentale
  • Birdsville Track, qui couvre une grande partie de la route entre Port Augusta en Australie-Méridionale et Mont Isa dans le Queensland occidental
  • Savannah Way entre Mataranka dans le Territoire du Nord et Normanton dans le Queensland septentrional.
  • Oodnadatta Track qui fait la connexion entre Marree et Marla en Australie-Méridionale

Encore une fois, vérifiez auprès de votre agence de location que vous pouvez emprunter ces routes.

Kakadu

Vous vous sentez enfin prêt à arpenter l’Outback et à en sortir victorieux ? Malgré les dangers, un voyage sur la route en camping-car de location y est une expérience inoubliable, baignée de paysages spectaculaires : vous n’êtes pas près d’oublier les couchers de soleil sur la terre incandescente, les cascades et gorges cachées, les espaces immenses, et les petites bourgades amicales où l’on partage une bière avec les locaux. Trouvez votre véhicule de location et lancez-vous pour l’aventure de votre vie !
 
Vous pouvez facilement louer votre véhicule et le récupérer auprès de Melbourne, en Tasmanie et à Perth. Quant à ceux qui préfèrent une autre destination que l’Australie et son Outback, jetez un œil sur les opportunités de voyage en camping-car en Nouvelle-Zélande !

Encore Australie guides pratiques de villes

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée