1 9 1 5 5 4

Nombre de camping-car réservés

Christchurch faits sur Motorhome

Durée de location moyenne
Janvier13 jours
Avril11 jours
Juillet10 jours
Prix moyen de location pour les 2 berth
Janvier$338
Avril$201
Juillet$134

Top Christchurch Marques

Discover NZ Motorhomes

Excellent, 91%
50+ avis voyageurs50
Sleepavanz

Excellent, 91%
20+ avis voyageurs20
Spaceships NZ

Excellent, 90%
100+ avis voyageurs100
Pacific Horizon Travel Homes

Excellent, 88%
50+ avis voyageurs50
Maui Motorhomes NZ

Très Bien, 86%
250+ avis voyageurs250

Pourquoi réserver avec nous?

  • Garantie des prix les plus bas
  • Marques célèbres et flottes locales
  • Véritables évaluations de clients réels
  • Locations en sens unique disponibles
  • Service clientèle ouvert 7 jours sur 7
  • Plus de 150.000 clients nous font déjà confiance

Emplacements privilégiés à Nouvelle-Zélande

Auckland 2866 offres en direct
Tauranga 57 offres en direct
Queenstown 43 offres en direct
Christchurch 38 offres en direct
Nelson 37 offres en direct
Auckland 6 offres en direct

Plus d'articles

Sélectionner le pays

Louez un camping-car depuis votre mobile

Phone App

Téléchargez gratuitement l'App de Motorhome Republic!

iPhoneAndroid

Christchurch instaure de nouvelles règles concernant le camping sauvage

  • 8.0°C, Broken clouds

Quelques informations indispensables destinées aux voyageurs prévoyant de faire du camping sauvage dans la région de Christchurch cet été.

De nouvelles règles concernant le camping sauvage ont été mises en place dans la région de Christchurch et de la péninsule de Banks, grâce à l’intervention du conseil municipal sur le règlement officiel du camping sauvage. Le camping sauvage hors sites équipés est désormais interdit dans toute la province. Ce n’est cependant pas une mauvaise nouvelle pour les campeurs. Le camping sauvage en véhicule autonome certifié est autorisé dans les zones rurales sans limite de temps. Ces nouvelles règles renforcent l’importance de pratiquer un camping sauvage durable, et incite les vacanciers motorisés à se renseigner sur la différence entre les modèles de camping-car autonomes et non-autonomes.
 
Tracey Weston, directrice du conseil en charge de la conformité de régulation, précise qu’une équipe viendra régulièrement sur les lieux vérifier le respect des nouvelles règles.

« Des membres du personnel viendront régulièrement s’assurer que le camping sauvage pratiqué dans notre région est viable pour les campeurs, les résidents, les visiteurs et l’environnement. Ils vérifieront que les vacanciers séjournent dans des véhicules certifiés, respectent les indications écrites ainsi que les durées limites de séjour, lorsqu’elles existent. »

Mme Weston a néanmoins voulu rassurer les campeurs en assurant que ces changements ne concerneront pas ceux qui voudront simplement s’arrêter faire une pause ou déjeuner sur le parking. Ces règles s’appliquent uniquement au camping sauvage, et prennent effet dès qu’une nuit est passée sur le site. Cependant, ceux qui ne respecteront pas ce règlement devront payer une amende de 200 NZ$, alors autant s’assurer à l’avance que son camping-car est certifié par l’Association des Camping-cars de Nouvelle-Zélande. Si vous vous demandez comment choisir un camping-car autonome adéquat, jetez un œil à notre guide facile et pratique du camping sauvage en Nouvelle-Zélande.

Si vous pensez pouvoir esquiver cette certification à l’aide d’un malicieux sticker fait maison, n’y comptez pas. Mme Weston ajoute que l’équipe du conseil vérifiera l’authenticité des stickers des véhicules certifiés.

« Nous avons eu affaire à des gens qui avaient fabriqué leur propre sticker pour contourner les règles, mais le personnel est formé à reconnaître les faux stickers. »
Le conseil de la ville de Christchurch a amendé le règlement officiel du camping sauvage l’année passée, attribuant à cinq sites la possibilité d’être des terrains de camping sauvage pour voyageurs non-autonomes, mais des problèmes relatifs aux caractéristiques des sites, comme l’absence de sanitaires ou le surpeuplement, ont forcé le conseil à les fermer de façon permanente.

Le plus important à retenir pour réussir son séjour en camping de manière agréable et responsable, outre le respect des règles locales, est de s’assurer de laisser son emplacement en meilleur état qu’on ne l’a trouvé.

Avec la mise à jour par le conseil municipal du règlement officiel du camping sauvage l’année prochaine, pratiquer un camping sauvage responsable est plus important que jamais.

Encore Nouvelle-Zélande guides pratiques de villes

Ajoutez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée